Bébé est tombé !

 

Les chutes du nourrisson sont fréquentes et bien sûr redoutées.

 

 Deux grands scénarios !

 

La chute de la table à langer 

La mère s’est éloignée ou retournée un instant, juste le temps que l’enfant remue et glisse par dessus le plan de change.

Peu de dégâts à craindre si la hauteur du plan de change était peu importante et le sol protégé par un tapis ; mais des conséquences plus graves sont possibles si l’enfant était haut placé et le sol dur (salle de bains )

Le nourrisson se réveille et tombe d’une surface de sommeil non sécurisée

 L’enfant s’est assoupi et endormi sur le canapé ou le grand lit des parents. La mère vaque à ses occupations à quelques mètres de là, tranquille et confiante.

Brutalement surgissent pleurs et cris de l’enfant, qui s’est réveillé, a réussi pour la première fois à se mettre sur le ventre, et est tombé.

Vers 4 mois un enfant commence à essayer de se retourner sur le ventre. Mais attention, il ne prévient pas du début de ses nouvelles prouesses !

 

Les autres situations de chute :

Chute de la poussette

 Chute de la chaise haute

 Chute de la mère qui porte son bébé

 

  La prévention des chutes.

 

1 /Prendre l’habitude de toujours placer un bébé qui est allongé en hauteur, perpendiculairement au rebord le plus proche.

2 /Lors du change du bébé :

-       Ne pas le quitter des yeux

-       Avoir tout le matériel utile à portée de mains

-       Utiliser un matelas de change avec rebords latéraux

-       Si l’on doit se retourner, garder une main sur le bébé

-       Si l’on doit quitter la pièce, emmener le bébé avec soi

-       Mettre un tapis sur le sol de la salle de bain

3 /L’enfant qui dort en dehors de son lit habituel:

-       Doit rester à portée de vue

-       Doit être entouré par une protection

-       La dureté du sol alentour est atténuée

-       S’il se repose dans un transat, les fixations de sécurité sont posées

4 /Les ballades en poussette

-       Prudence lors des descentes de trottoir

-       Les attaches de sécurité sont fixées en permanence

5 /La chaise haute

-       Sa stabilité est toujours vérifiée

-       Les attaches de sécurité sont fixées en permanence

6 /La mère qui porte son bébé

-       Sera très prudente lors des descentes d’escalier

-       Portera des chaussures adaptées anti-glisse à l’extérieur

 

 La conduite à tenir en cas de chute, la crainte du traumatisme crânien.

 Prendre son enfant dans ses bras et le consoler 

 Faire le point :

-       l’a t-on vu tomber ?

-       De quelle hauteur ?

-       Sur quel sol : dur ? mou ?

-       Son comportement : cris et pleurs ? mou et prostré ? geignard , inconscient ?

reprise de conscience après un « blanc » passager ?

-       L’inspection : Existe-t-il des traces corporelles : rougeurs ?, plaie ?, les membres sont-ils mobilisés sans accès de cris? Au niveau du crâne : Existe t-il une bosse, un creux ?

 

 Les éléments rassurants 

-       La hauteur de chute est faible ( 30 cms )

-       On a vu tomber l’enfant qui a fait un roulé-boulé

-       Le sol était protégé par moquette ou tapis

-       Les pleurs ont été immédiats

-       L’enfant s’est vite calmé dans les bras

-       Il bouge ses membres sans pleurer

-       Le crâne est indemne de toute trace

-       Il boit ensuite son lait calmement et ne vomit pas

Le médecin prévenu confirmera l’absence de gravité en examinant le bébé et donnera les conseils de surveillance.

 

  Les éléments de gravité

-       La hauteur de chute est supérieure à 60 cms

-       Pleurs suivis d’une atonie, mollesse, geignements

-       Inconscience immédiate ou retardée

-       Le sol était très dur : carrelage

-       Le crâne présente une trace, une bosse, un œdème

-       L’enfant ne veut pas boire

-       Il vomit

Sans préjuger du diagnostic et de l’évolution, ces signes de gravité, isolés ou associés doivent conduire à un examen de l’enfant en urgence nécessitant l’appel au SAMU pédiatrique ou aux pompiers

Dr Thierry Marck

Lire:

Traumatisme crânien

Accidents domestiques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les commentaires sont fermés.