Les piqûres méchantes

1 – Les méduses

Leur contact avec la peau entraîne une douleur vive type décharge électrique ou brûlure qui dure 30 à 40 minutes.

Apparaissent rapidement sur la peau des traînées rouges de type urticaire.

Conduite à tenir :

- Empêcher l’enfant de se frotter avec sable ou serviette pour empêcher l’éclatement des cellules urticantes restantes (cnidocystes).

- Rincer abondamment à l’eau de mer pendant 20 à 30 minutes, en évitant absolument l’eau douce (qui ferait éclater les cnidocystes restées intactes). Le rinçage à l’eau de mer chauffée est un plus.

- Par la suite, appliquer antiseptique et dermocorticoïde plusieurs fois par jour pendant dix jours.

- Les cubo-méduses, espèce tropicale, sont très dangereuses (zone indo-pacifique, Australie). Le risque est vital. Un sérum anti-venin est disponible en Australie.

- Bien entendu, ne pas accompagner l’enfant dans l’eau si des méduses sont décelées dans la mer.

- Ne pas laisser l’enfant toucher les méduses échouées sur le sable car le venin reste actif plusieurs heures.

2 – piqûres de vive :

L’enfant qui marche dans l’eau du bord de mer accompagné de ses parents aura tout intérêt à porter des sandales de plage pour se protéger des piqûres de vives
rincer la blessure à l’eau de mer, mettre le pied dans l’eau chaude pendant 20 minutes ou approcher prudemment une source de chaleur (cigarette ou briquet), désinfecter, donner un antalgique et un dermocorticoïde.

3 – piqûres d’oursin :

leur extraction immédiate est souvent difficile car les épines sont friables. Attendre le lendemain et ramollir la peau avec bain et application de vaseline.

 

Les commentaires sont fermés.