Les règles du traitement de la fièvre

1 / Toute fièvre chez un nourrisson de moins de 3 mois est suspecte d’être le reflet d’une infection bactérienne. L’enfant doit donc être examiné rapidement ou conduit aux services d’urgence pédiatrique   le plus proche.

2 / Ce qu’il ne faut pas faire :

-       S’abstenir de donner des médicaments anti-fièvre, en se disant que le médecin qui examinera l’enfant « verra mieux la maladie » si l’enfant reste fébrile. Le médecin n’a pas besoin de constater une fièvre pour faire un bilan et poser un diagnostic.

-       Donner d’emblée un bain d’eau tiède. Ceci fût conseillé pendant longtemps ; mais abandonné aujourd’hui, vu l’inconfort occasionné à l’enfant.

-     Se rendre sur le champ aux urgences (sauf enfant de moins de 3 mois)

3 / Ce qu’il faut faire :

-       Vérifier le degré de température en utilisant un thermomètre rectal. Les autres thermomètres avec ruban frontal ou prise auriculaire sont trop imprécis. Les thermomètres à infra-rouge type thermoflash permettent de suivre l’évolution de la fièvre sans réveiller l’enfant (faire la moyenne sur 2 points d’impact : front et haut du thorax).

-       Découvrir l’enfant et lui proposer à boire.

-       Traiter la fièvre dès que celle ci dépasse 38° en utilisant soit du Paracétamol, soit de l’Ibuprofène.

Le paracétamol est le médicament de référence : Doliprane ou Efferalgan, en sirop ou

suppositoire, et donné en fonction du poids de l’enfant, toutes les 4/6 heures.

L’ibuprofène : Advil, Nureflex, est souvent donné en cas de fièvre élevée, car permettant une chute thermique plus rapide. Il est présenté en sirop en fonction du poids et donné toutes les 4/6 heures.

L’alternance des médicaments ne présente pas d’avantage (afssaps).

L’aspirine(acide acétylsalicylique) est interdit d’emblée.

-       Faire examiner l’enfant pas le médecin qui décidera du traitement de la cause de cette fièvre. L’association fièvre plus vomissement nécessite un examen en urgence.

 

 4  / Se méfier…

d’un enfant grognon aux extrémités froides.

Une fièvre qui s’installe rapidement ne réchauffe pas tout de suite l’ensemble du corps. Les extrémités restent froides un petit moment. Seule la prise de température par voie rectale décèlera la fièvre, souvent déjà élevée.

 

Dr Thierry Marck


Les commentaires sont fermés.