La couleur des yeux

Tu sais que t’as d’beaux yeux !

… Bleus ?

Dites-moi, docteur, ses yeux bleus, il va les
garder ?

Pour répondre à cette question très fréquente de la part des parents, il suffit d’éclairer les yeux du bébé avec un pinceau de lumière…

et souvent rapidement ruiner cet espoir d’une coloration oculaire très prisée la plupart du temps.

Non Madame, votre enfant a les yeux marron ! Pour le bleu viking, désolé !

Les parents s’en remettent vite, il aura les yeux de sa mère ou de son père.

En éclairant avec un rayon de lumière l’œil de l’enfant âgé de 2 à 3 mois, il est facile de détecter le début de coloration de l’iris.

Et là, de deux choses l’une :

- Si une pigmentation marron est déjà visible, c’est l’adieu définitif aux yeux bleus et la certitude d’un œil foncé : marron plus ou moins clair, ou plus foncé, presque « noir ».

- Si par contre il n’y a pas de pigmentation marron débutante, le débat reste entier.

Les yeux peuvent rester bleus, ou « virer » dans les semaines qui viennent au vert, au gris, au bleu-vert, au bleu-gris. La génétique décidera.

Il suffira aux parents, s’ils le souhaitent, d’éclairer de temps à autre l’œil de leur enfant, pour y voir plus clair !

La rédaction

 

Les commentaires sont fermés.