Varicelle



Il faut :

- Éviter toute surinfection cutanée,

- Essayer de diminuer l’envie de se gratter,

- Proscrire tout médicament anti-inflammatoire corticoïde:  inhalé ou par voie générale, Aspirine, Ibuprofène (Advil®, Nuréflex®).

- Proscrire toute application de crème ou talc.

Le traitement se résume donc à :

- Traiter la fièvre, si elle existe, par du paracétamol uniquement (pas d’AINS comme l’Advil))

- Appliquer sur les lésions un antiseptique : la chlorhexidine (Diaseptyl®, Biseptine®)  surtout sur les lésions qui sont importantes et grattées, et ce au moins deux fois par jour.

- Donner un antihistaminique H1 (Primalan®, Aerius®, Clarityne®).

* Les lotions asséchantes sont souvent inutiles, notamment l’éosine qui n’aura pour mérite que de transformer la varicelle en l’aspect de rougeole. et de faire fuir le voisinage !

* Le bain ou plutôt la douche peut soulager momentanément l’enfant. Il faudra essuyer l’eau par tamponnement et non par frottement et appliquer ensuite l’antiseptique .

* l’Aciclovir. : La prescription d’un antiviral tel l’Aciclovir peut se discuter en cas d’éruption forte et prolongée.

- Si en France le traitement oral par Aciclovir n’a pas en tant que tel d’indication dans la varicelle, l’académie américaine de pédiatrie le recommande en traitement oral précoce (24 heures suivant l’éruption) chez les sujets à risque de varicelle sévère :

  • Âge supérieur à 12 ans,
  • Maladies pulmonaires chroniques,
  • Traitement par salicylés ou corticoïde inhalé.

- L’administration intraveineuse d’Aciclovir est indiquée dans les formes graves chez l’enfant de moins d’un an.

  * Vaccination  et protection de l’entourage

- Dans un foyer familial, les enfants vaccinés dans les trois jours suivant un contact de varicelle sont protégés dans 95 % des cas contre toutes les formes de la maladie, et dans tous les cas contre les formes sévères (1).

- Actuellement, le Haut Conseil de la Santé Publique recommande la vaccination en post-exposition (dans les trois jours) pour les adultes sans antécédents de varicelle (1).

La rédaction

Lire : Les complications de la varicelle

Le vaccin anti-varicelle

Références :

1 – M.A. DOMMERGUES, service pédiatrie, centre hospitalier, Versailles. Réalité pédiatrique n° 130 – avril 2008

2 – E. GRIMPREL, A. LECUYER, LEVY, J. GAUDELUS, groupe des pédiatres de l’Observatoire des varicelles hospitalisées. Réalités pédiatrique n° 130 – avril 2008.

3 – P. FLORET, expert scientifique auprès des sociétés CEMKA EVALGSKA et SANOFI PASTEUR MSD concernant la vaccination contre la varicelle.

Les commentaires sont fermés.