Varicelle



Les complications de la varicelle peuvent conduire à une hospitalisation (2500/an en France).

Elles peuvent survenir dans 5 % des cas (2).

Il s’agit dans la plupart des cas de surinfections bactériennes (2) par staphylocoque doré ou streptocoque A.

- Les surinfections cutanées prédominent. Toute lésion varicelleuse qui devient
oedématiée et douloureuse doit faire évoquer ce diagnostic (2).

Parmi les surinfections cutanées : les pyodermites, les abcès, l’impétigo, la fasciite nécrosante. « Le risque de surinfection est clairement associé à la prise d’AINS et l’application de poudre, en particulier le talc » (2).

- Dans une moindre mesure, les surinfections pleuro-pulmonaires peuvent exister avec
toux et fièvre.

-Les enfants de moins d’un an sont considérés comme à risque de complication. Sauf le nourrisson de moins de trois mois, protégé par les anticorps maternels transmis in utéro, et qui fera la plupart du temps une varicelle simple, peu importante et non compliquée.

Attitude pratique : les enfants atteints de varicelle compliquée par une infection recevront des antibiotiques soit à domicile, soit dans le cadre d’une hospitalisation ; l’équipe hospitalière décidant alors de l’opportunité ou non d’un traitement associé d’Aciclovir intraveineux.

Les complications esthétiques

Peu prises en compte par les médecins, car
impossibles à prévenir ou à traiter, elles n’en sont pas moins réelles, fréquentes et font la désolation des parents, et plus tard de l’adolescent qui en est victime.

Il s’agit de cicatrices indélébiles par atteinte
du derme. Liées peut-être à la qualité de la peau, certainement à la concentration locale des vésicules et à leur grattage.

Elles pousseront certainement les parents d’un enfant atteint à exiger la vaccination pour leurs futurs enfants…

La rédaction

Références :

1 – M.A. DOMMERGUES, service pédiatrie, centre hospitalier, Versailles. Réalité pédiatrique n° 130 – avril 2008

2 – E. GRIMPREL, A. LECUYER, LEVY, J. GAUDELUS, groupe des pédiatres de l’Observatoire des varicelles hospitalisées. Réalités pédiatrique n° 130 – avril 2008.

3 – P. FLORET, expert scientifique auprès des sociétés CEMKA EVALGSKA et SANOFI PASTEUR MSD concernant la vaccination contre la varicelle.

Les commentaires sont fermés.