Vomissements

Combien de séances de vomissements surviendront chez le nourrisson et le jeune enfant ?

Plusieurs !

Quasi-obligatoirement !

 

Parce que le nourrisson est un baveur- crachouilleur, vomisseur né !

Parce que, plus tard, le jeune enfant est soumis à l’influence de nombreux virus, responsables d’affections ORL, bronchiques et digestives qui entraîneront souvent des vomissements.

L’important restera toujours de savoir déceler à temps une maladie potentiellement grave.

 


Une règle fondamentale : un nourrisson ou un jeune enfant qui présente des vomissements accompagnés de fièvre ou de signes de douleurs manifestes doit être vu rapidement par un médecin.


Chez le nourrisson

Les vomissements doivent être différenciés des simples régurgitations très fréquentes,
entrant dans le cadre du RGO, simple ou compliqué.

Les vomissements en jet signent le « vrai » vomissement !

- Parfois, le bébé régurgiteur  pourra présenter de temps à autre des vomissements en jet. Si l’épisode est peu fréquent, un simple traitement en diminuera la fréquence (traitement diététique ou autre).

- Mais si ces vomissements en jet sont pluriquotidiens, le médecin, rapidement consulté recherchera entre autres :

- Si les vomissements s’accompagnent de diarrhées, on entre alors dans le cadre des gastro-entérites aigües (GEA) qui peuvent survenir tôt chez le jeune nourrisson.  (intérêt de la vaccination anti-rotavirus)

- En cas de vomissements accompagnés de fièvre ou de douleurs manifestes, l’enfant sera conduit chez le médecin ou directement au service des urgences, sans retard.

Chez le jeune enfant

Les maladies pouvant entraîner des vomissements chez le jeune enfant sont très nombreuses, qu’il s’agisse de maladies digestives, de maladies générales ou d’incidents d’organes impliquant un geste chirurgical.

Toujours bien retenir que des vomissements accompagnés de fièvre ou entraînant des douleurs aiguës sont du domaine de l’urgence.

 

Les commentaires sont fermés.